Appareil photo ou smartphone ?

30 juillet 2013 par Carl 1 commentaire »

Depuis quelques années, les téléphones mobiles intègrent des appareils photo numériques. Si ces appareils intégrés sont de plus en plus performants, ils restent le résultat de compromis principalement imposés par les contraintes mécaniques dues au facteur de forme d’un téléphone portable. Il en résulte cinq domaines dans lesquels les smartphones affichent des lacunes par rapport aux appareils photo numériques plus classiques et pour lesquelles les passionnés leur préféreront toujours les contraintes d’un appareil photo plus encombrant :

  • Le zoom optique. Pour des raisons mécaniques évidentes, il est impossible d’intégrer un zoom optique dans un téléphone portable.
  • Le capteur. Pour des raisons similaires au zoom optique, le capteur d’un téléphone portable reste petit en surface. Même si le nombre de pixels peut sembler comparable, la surface d’un capteur a un lien direct avec la lumière captée et, donc, la qualité de la photo.
  • Les objectifs interchangeables. Ils permettent une large palette de créativité.
  • La vitesse d’obturation. Oubliez votre smartphone lorsqu’il s’agit de prises de vues rapides comme celles impliquant des objets ou des personnes en mouvement.
  • Les modes de prises de vue et le contrôle manuel. Le contrôle total de la prise de vue rendu possible sur les appareils photo sophistiqués, s’il demande un temps d’apprentissage pour arriver à un bon niveau de maîtrise de l’appareil photo, reste encore la clé d’une photo réussie et d’un résultat conforme aux attentes du photographe.

Bref, on retrouve les arguments principaux de la décision du choix d’un appareil numérique, reflex ou pas.

Sujet librement inspiré de l’article original (en anglais) : http://www.digitaltrends.com/photography/smartphones-are-great-for-casual-photography-but-here-are-5-areas-where-theyre-still-lacking/.

Le fichier RAW

5 juillet 2013 par Carl 1 commentaire »

Avec la montée en gamme des appareils photo numériques, le fichier RAW (brut) devient de plus en plus courant.

Beaucoup plus volumineux, le fichier brut contient toutes les données enregistrées par le capteur et est souvent assimilé à une sorte de négatif. Ces données sont inutilisables directement.

Dans la plupart des appareils photographiques, le fichier est immédiatement « développé » en un format affichable sur l’écran de l’ordinateur ou imprimable, JPEG ou TIFF, au prix d’une perte d’information liée notamment à la compression. Mais certains appareils, principalement les appareils photo haut de gamme tels que les reflex, proposent de conserver les clichés au format natif du capteur. » Lire la suite : Le fichier RAW

10 règles pour réussir ses photos de feu d’artifice

1 juillet 2013 par Carl Pas de commentaire »

La saison estivale est enfin arrivée et, avec elle, la saison des feux d’artifices. Moments magiques, il est tentant de vouloir les immortaliser. Mais comment être sûr de ne pas rater ces photos ?

S’il n’existe pas de recette miracle pour une photo réussie, voici toutefois quelques petites règles permettant de parvenir facilement à un résultat satisfaisant.

  • La première règle peut sembler évidente. Pour réussir des photos de nuit, il faut utiliser un trépied. Dans le cas contraire, vos photos seront irrémédiablement floues. En l’absence de pied, essayez de vous caler contre une paroi solide mais cela reste hasardeux.
  • La deuxième règle devrait aussi sembler évidente. Il faut désactiver le flash. Dans le cas contraire, vous risquez d’éclairer tout objet situé au premier plan au détriment du feu d’artifice.
  • Evitez les modes automatiques sera la troisième règle. Il y a en général une certaine distance entre le feu d’artifice et vous, réglez la mise au point sur infini. Un appareil récent vous proposera peut être les modes feu d’artifice, nuit ou, à défaut, paysage pour vous assurer une mise au point à l’infini.
  • Assurez-vous de la plus haute résolution possible afin d’éviter les artefacts liés à la compression.
  • La meilleure des préparations reste toujours la maîtrise de son appareil photo tel qu’évoqué précédemment.
  • Pour vous assurer des meilleures photo, il est préférable de débrayer les modes automatiques de l’appareil et de passer aux réglages manuels Sélectionnez une faible sensibilité (ISO 50 à 100), une petite ouverture de f/8 à f/16 associés à une vitesse de déclenchement d’une à trois secondes. Faites ensuite des essais pour parvenir aux meilleurs réglages.
  • Choisissez ensuite le bon endroit, si possible en hauteur pour être à la hauteur du feu d’artifice. un plan d’eau au premier plan est aussi du plus bel effet.
  • Assurez-vous d’être à une bonne distance des lumières de la ville.
  • Si possible, munissez-vous d’une télécommande pour éviter les vibrations de l’appareil.
  • Enfin, pensez à vous munir d’une petite lampe de poche ou frontale.

Article original : http://www.abc15.com/dpp/money/consumer/data_doctor/data-doctors-12-tips-for-photographing-fireworks

Salon de la Photo 2013

4 mai 2013 par Carl Pas de commentaire »

Comme les années précédentes, mesconseilsphoto.com est partenaire du salon de la photo. Ainsi, mesconseilsphoto.com vous invite au prochain Salon de la Photo qui se tiendra au Parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris du jeudi 7 au lundi 11 novembre 2013.

Salon de la photo 2013

Rendez-vous sur www.invitationphoto.com et entrez le code : MCP13.

Les données EXIF

26 avril 2013 par Carl Pas de commentaire »

Le mot EXIF semble souvent magique, voire abscons.

Il n’en reste pas moins que les données EXIF, que nous voulions ou non, accompagnent chacune de nos photos numériques. Autant savoir ce qui y est stocké, non ?

Spécifications EXIFExprimé d’un point de vue technique, les données EXIF sont des métadonnées stockées au sein du fichier de la photo. Vu comme ça, on ne se méfie pas.

D’une façon plus concrète  les données EXIF stockent diverses informations statiques telles que la marque et le modèle de l’appareil photo et des informations variables telles que l’orientation, l’ouverture, la vitesse d’obturation, la longueur de focale, la sensibilité….

Toujours pas de quoi fouetter un chat direz-vous ?

Certes. Mais les données EXIF stockent aussi d’autres informations telles que la date et l’heure de la prise de vue et, le cas échéant, les coordonnées GPS de la prise de vue. Ca commence à devenir plus indiscret et il vaut mieux se poser la question en quelles mains vont tomber ces photos. En effet, de nombreux outils de partage de photos affichent le contenu de ces données voire géolocalisent vos photos sur une carte.

Pensez-y la prochaine fois que vous activez le GPS de votre appareil photo sans savoir ce que va devenir la photo.

La photo pour les réseaux sociaux

6 mars 2013 par Carl 1 commentaire »

Les utilisateurs des réseaux sociaux sont à présent très nombreux. L’utilisation des réseaux sociaux passe notamment par un usage abondant de photos à commencer par la photo du profil.

facebookCette photo est donc importante car utilisée pour chaque message posté. Pour de nombreuses personnes, cette photo établira le premier contact avec vous. Certains réseaux sociaux proposent aussi une photo plus importante pour habiller la page profil. Si cette photo bannière permet une plus grande expression, elle peut aussi être, pour les marques, l’occasion de se positionner en termes de produits ou de valeurs.

Il faut donc prendre soin dans la sélection de la photo, vous assurer notamment du consentement des autres personnes éventuellement reconnaissables et éviter d’afficher quelque chose de trop personnel. Il ne faut pas hésiter à parcourir de nombreux profils afin de trouver des idées. Il faudra aussi veiller à rester cohérent avec l’objectif de la présence sur tel ou tel réseau social. Celui diffère largement entre une présence sur Facebook ou une présence sur LinkedIn ou viadeo…

Vient ensuite la question du cadrage et de la mise au bon format. En effet, il n’existe ici pas de standard et chaque réseau social impose ses formats. A ce sujet, l’agence Autre Planète propose Social Media Image Maker, un outil en ligne bien pratique pour redimensionner les images en fonction des différents réseaux sociaux. L’outil propose aussi quelques fonctions de retouche.

Modifiez vos photos en mobilité avec Adobe Photoshop Touch

28 février 2013 par Carl Pas de commentaire »

Photoshop Touch pour iPhone et androidAprès une longue attente, Adobe a lancé Photoshop Touch pour les téléphones iPhone et Android dans le but de rendre son produit phare, le logiciel de retouche Photoshop, disponible sur les périphériques intelligents les plus populaires dans le monde.

Elle reprend certaines fonctionnalités phares de l’outil de création graphique original et permet notamment de combiner des photos existantes à une prise de vue en temps réel grâce à l’utilisation des couches.
» Lire la suite : Modifiez vos photos en mobilité avec Adobe Photoshop Touch

Maîtriser son appareil photo

4 février 2013 par Carl Pas de commentaire »

Cela peut paraître être une lapalissade mais maîtriser son appareil photo est une étape essentielle à la bonne réussite de ses photos.

reflexEn effet, même avec toutes les assistances proposées par les appareils photo récents, une belle photo requiert que vous vous focalisiez sur l’image que vous cherchez à créer. Une fois comprise et maîtrisée l’interaction entre les différents paramètres techniques de son appareil photo, encore faut-il savoir y accéder de façon naturelle, sans hésiter ni à avoir à tourner l’appareil dans tous les sens pour chercher l’accès au dit réglage. Une telle maîtrise est aussi importante pour pouvoir garder la meilleure spontanéité, l’oeil rivé sur l’objectif et l’esprit concentré sur la composition.

Il n’y a ici pas de recette particulière. Il faut juste pratiquer, pratiquer, pratiquer.

A l’instar de nombreuses activités, c’est dans la pratique que se forment les gestes naturels, les automatismes ainsi que les réflexes. Une fois dépassés les freins de la maîtrise de l’outil, vos photos n’en seront que plus belles car plus inspirées.

Project 1709

24 septembre 2012 par Carl Pas de commentaire »

Si le nom de Project 1709 n’a rien de bien explicite, il fait tout simplement référence à la date où Canon a révélé lors d’une conférence à la photokina qu’il lançait une plateforme de gestion, de stockage en ligne et de partage de photos.

Thumbnails by Thumbshots.orgSi pour l’heure les spécifications restent encore vagues (quantité de stockage, formats acceptés, prix, etc.), il apparaît que Project 1709 sera une plateforme destinée à indexer toutes les photos que vous aurez chargées, quel que soit le périphérique ou la source, et dotée d’une gestion avancée des images : affichage sous forme de timeline, ajout de tags, filtre par type d’appareil, recherche par métadonnées, date ou coordonnées GPS, partage sur les réseaux sociaux, accès distant via un navigateur…

Arrivant dans un environnement déjà largement occupé par les différents Picasa, Lightroom pour les gestionnaires, Facebook, Instagram, Pinterest pour les outils de partage, on peut dire que Project 1709 va devoir se différencier. L’ouverture sera t-elle un argument suffisant ?

Rendez-vous sur le site project1709.com pour demander une invitation au beta test avant un lancement prévu d’ici début 2013.

Wikipedia lance son nouveau concours photo

5 septembre 2012 par Carl Pas de commentaire »

Dans le but d’augmenter significativement le nombre de photos libres disponibles dans Wikimedia Commons et destinées à illustrer les pages Wikipédia, Wikipedia vient d’annoncer le lancement d’un concours photo «Wiki Loves Monuments 2012» qui va se dérouler du 1er au 30 septembre.

Le thème du concours 2012 se concentre sur les grands monuments du monde entier. L’an dernier, ce sont près de 170.000 photographies de monuments historiques de toute l’Europe, dont plus de 24.000 de France, qui sont venues enrichir la médiathèque Wikimedia Commons et illustrer les articles de Wikipédia.

Cette année, vous pourrez participer et mettre en ligne des photographies des quelques 43.000 monuments historiques français. Si vous voyagez, vous pourrez également proposer des photos de monuments de 36 pays du monde entier répartis sur les cinq continents.

Les photos devront être mises en ligne sur Wikimedia Commons sous une licence libre, afin qu’elles puissent être utilisées par n’importe qui, sous certaines conditions. Une application Android permettant de poster vos photos est aussi prévue.

Tous les détails sur le site Wiki Loves Monuments.